Left Continuer mes achats

Commande

Votre panier est vide

Des accessoires qui facilitent la vie

Quelles sont les meilleures culottes menstruelles à acheter en ligne ? Pour tous les flux et toutes les tailles, notre engagement est de faciliter la vie des femmes en développant des produits absorbants et confortables.

Toute commande passée avant 13h est expédiée le jour-même

Livraison GRATUITE en France dès 65€ d'achats

Chaleur et troubles gynécologiques

Chaleur et troubles gynécologiques

Il fait excessivement chaud cette année puisque nous avons connu plusieurs épisodes de canicule consécutifs, et ce n’est d’ailleurs peut-être pas terminé !

Les problèmes liés à ces canicules sont variés et catastrophiques, pour l’environnement, mais également pour notre santé et notre bien-être.

 

Nous souffrons tous de la chaleur, quel que soit notre genre ou notre âge. Et il y a bien sûr des circonstances aggravantes si en plus nous n’avons pas les moyens de nous en protéger, comme le travail physique et en extérieur par exemple.

Les organismes des personnes âgées, malades, ou des jeunes enfants sont encore plus mis à rude épreuve que les autres pendant ces périodes.

 

Mais saviez-vous que les femmes risquaient des complications de santé supplémentaires ?

D’ailleurs, peut-être avez-vous constaté vous-mêmes des petits soucis de ce côté-là ces derniers temps, et n’avez-pas fait le lien avec la chaleur ?

Il existe bien un lien entre chaleur et troubles gynécologiques. Mais attention, la chaleur n’explique pas tous ces désagréments. Et si ces troubles sont gênants et persistants, il faut bien évidemment consulter !

 

chaleur troubles féminins

 

Quels sont les problèmes gynécologiques aggravés par la chaleur ?

 

Chaleur et mycoses / vaginoses

La mycose vaginale est due à un champignon microscopique appelé candida albicans qui se trouve naturellement dans notre corps mais qui peut devenir infectieux lorsque différents éléments sont réunis au niveau des muqueuses !

Elle se reconnaît par l’apparition de pertes vaginales plus abondantes, ainsi que d’une sensation de brûlure et des démangeaisons.

 

Parmi ces éléments favorisant les mycoses, la chaleur est bien placée sur le podium.

La macération et la transpiration dans des parties humides de notre corps, enfermé dans des sous-vêtements serrés et souvent peu respirants entraînent facilement ces désagréments.

 

Pour éviter le plus possible les mycoses liées à la chaleur, il est conseillé de porter des sous-vêtements pas trop serrés, et si possible en coton (pas de matières synthétiques).

Faites votre toilette normalement avec un savon doux (surtout pas de toilettes supplémentaires qui pourraient vous irriter), et séchez-vous bien.

Laissez cette zone le moins humide possible, c’est le plus important.

Vous pouvez d’ailleurs changer de culotte une fois de plus dans la journée si vous avez transpiré.

 

Se baigner à la mer ou à la piscine n’aide pas…

Pas question de se gâcher les vacances, mais vous pouvez peut-être juste stopper un ou deux jours si vous sentez les premiers symptômes arriver.

En tous cas, après les baignades : séchez-vous bien !

 

canicule troubles gynécologiques

 

La chaleur et les infections urinaires / cystites

 

Les infections urinaires, autrement appelées cystites, sont le plus souvent causées par des bactéries du système digestif (nommées "Escherichia coli") qui migrent vers la vessie.

Ces bactéries sont tout à fait normales et utiles lorsqu’elles restent à leur place dans l’intestin, mais cela se complique quand elles décident de se déplacer !

Les symptômes des infections urinaires sont une sensation de brûlure parfois intense au niveau de la vessie, l’impression d’avoir sans cesse envie d’uriner pour au final quasiment rien, et parfois même du sang dans les urines.

 

L’apparition des infections urinaires est favorisée par le manque d’hydratation, la constipation, le fait de se retenir d’aller aux toilettes, et le port de sous-vêtements en matière synthétique.

On comprend donc aisément qu’elles apparaissent davantage l’été, car toutes les conditions sont réunies !

En effet, beaucoup d’entre nous ne buvons sûrement pas suffisamment, et avec les vacances, nous sommes soumises à un changement de rythme et d’alimentation qui peut entraîner la constipation.

Sur la route, en rando ou en visites, nous n’allons peut-être pas autant aux toilettes que ce dont nous aurions besoin : soyons vigilantes !

 

chaleur et grossesse

 

Zoom sur les femmes enceintes : canicule et grossesse

 

La forte chaleur est la bête noire des femmes enceintes, et pour cause, la grossesse peut vite tourner au calvaire en plein été !

Avec les hormones en folie, elles sont sujettes plus que n’importe quelles autres femmes aux complications gynécologiques. Mais aussi à la transpiration excessive, aux jambes lourdes, aux gonflements, aux maux de tête, aux malaises, à la déshydratation, etc.

Si vous êtes enceinte, plus que jamais : ménagez-vous, et si vous avez des femmes enceintes dans votre entourage : chouchoutez-les.

Les pics de chaleur sont réputés pour déclencher l’accouchement plus précocement (pas prématurément non plus, pas d’inquiétude outre mesure, ce sont les femmes enceintes de 8 mois qui sont les plus touchées).

Cela est dû en partie à la déshydratation, mais aussi au stress !

Eh oui, l’inconfort physique exacerbé par la chaleur, combiné à la toute fin de grossesse, pèse sur le moral des jeunes mamans.

Par conséquent, en période de fortes chaleurs, protégez-vous et protégez les femmes enceintes au maximum !

 

astuces chaleur troubles féminins

 

7 astuces pour prendre soin de sa santé en période de forte chaleur

Ces conseils sont applicables à tout le monde :

  1. Evitez l’alcool.
  2. Buvez beaucoup d’eau.
  3. Mangez suffisamment ! Vous devez sûrement avoir l’habitude qu’on vous conseille de boire, mais n’oubliez pas que bien manger est également important. Lorsqu’il fait très chaud, notre appétit est souvent réduit. Or, notre corps a besoin de carburant pour lutter contre la chaleur, s’il n’est pas assez nourri, il sera moins résistant !
  4. Ne vous exposez pas aux périodes les plus chaudes de la journée.
  5. Mouillez votre corps plusieurs fois par jour (au gant ou au brumisateur).
  6. Attention, si vous avez bien lu cet article vous savez qu’au contraire il faut éviter l’humidité au niveau de la vulve !
  7. Evitez au maximum les efforts physiques lors des périodes les plus chaudes ! Votre séance de hit cardio attendra.

 

N'oubliez pas que si vous ressentez des symptômes qui durent, il vaut mieux prendre un rendez-vous gynécologique (avec une gynéco, une sage-femme ou un médecin généraliste).

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Français