Left Panier

Votre panier est vide

Des accessoires qui facilitent la vie
Sous-total
0,00€

Livraison GRATUITE en France dès 65€ d'achats
Retours sous 14 jours OFFERTS depuis 31 pays

Les pertes blanches, qu'elles soient gluantes, transparentes ou même abondantes, peuvent être anodines et normales. Elles peuvent être également symptôme d'un besoin de consulter. Voici comment les reconnaitre.

Pertes blanches : reconnaître et comprendre les sécrétions

Les pertes blanches correspondent à un processus physiologique naturel et bénéfique  ! Pourtant, de nombreuses femmes se questionnent chaque jour sur leur origine, leur consistance et surtout de savoir si elles sont normales. Aussi nommées leucorrhées, les pertes blanches sont des sécrétions vaginales présentes de la puberté à la ménopause. Selon la période du cycle menstruel, elles se présentent sous différents aspects.

Alors quel est leur rôle  ? Quand faut-il consulter  ? On vous explique
comment reconnaître les pertes blanches et les comprendre. 

 

Pertes blanches : qu’est-ce que c’est  ?

Les pertes blanches sont des sécrétions vaginales composées en grande partie d’une substance plus ou moins visqueuse appelée la glaire cervicale. Blanche, jaunâtre ou translucide, la glaire cervicale est produite par le vagin et l’utérus 

Autre que la glaire cervicale, les pertes blanches proviennent des sécrétions des glandes vulvaires : glande de Skene et glande de Bartholin, mais aussi, de l’hydratation naturelle de la surface du vagin. 

Les pertes blanches correspondent donc à des écoulements naturels du vagin. Elles remplissent plusieurs rôles et témoignent de la bonne santé et du bon fonctionnement de l’organe génital. Leur flux varie tout au long du cycle menstruel comme leur consistance et/ou leur apparence.  

Comprendre les différents rôles joués par les pertes blanches et apprendre à les connaître présentent de nombreux avantages, et ce, quel que soit l’âge. 

le savon détachant so cup est particulièrement adapté au nettoyage de vos culottes menstruelles, notamment en cas de pertes blanches

Comprendre ses pertes blanches ou leucorrhées tout au long de son cycle

Si vous vous demandez « à quoi servent les pertes blanches  ? », vous savez déjà qu’elles assurent plusieurs fonctions utiles à la santé de votre sphère intime. Les pertes vaginales remplissent notamment : 
  • Un rôle protecteur de la flore vaginale. En s’écoulant le long de la paroi vaginale, elles permettent un auto nettoyage du vagin, nécessaire à l’équilibre du pH vaginal pour lutter efficacement contre les attaques extérieures (bactéries, virus, champignons, etc.). 
  • Un rôle au niveau de la fonction reproductive : la présence des pertes vaginales facilite la remontée des spermatozoïdes vers l’ovule présent dans l’utérus au moment de l’ovulation ou au contraire, participe à bloquer le passage de ces derniers juste avant les règles.
     
  • Un rôle au niveau de l’humidité du vagin et de la lubrification vaginale indispensable lors des rapports sexuels. 

 

Perte blanche physiologique : quand tout va bien

Lorsque tout va bien, c’est-à-dire en dehors de toutes pertes anormales signe d’une possible infection vaginale, les pertes blanches se manifestent par un écoulement vaginal blanc ou jaune clair, plus ou moins épais ou abondant, transparent ou laiteux, etc. Parfaitement inodores, elles varient pour chaque femme et constituent une véritable barrière anti germes et antibactérienne.

 

Comment sait-on que tout va bien  ?

Si l’aspect des pertes blanches est habituel et inodore et qu’aucun autre symptôme intime ne vous pose un problème, vous pouvez vous rassurer et considérer cet écoulement physiologique comme l’assurance d’une bonne santé vaginale. 

 

Comment identifier des pertes vaginales anormales  ?

D’autres situations peuvent vous décider à consulter votre médecin ou votre gynécologue. Des pertes vaginales abondantes sont dans la majorité des cas tout à fait normale. Cependant, associées à d’autres symptômes (douleurs, brûlures, mauvaises odeurs, etc.), elles peuvent être un signe d’une infection vaginale ou encore d’une mycose. 

Voici quelques exemples qui nécessitent de consulter pour retrouver rapidement votre confort intime : 

  • Des pertes de couleur jaune accompagnées de démangeaisons et de brûlures : ces symptômes peuvent traduire une infection. 
  • Des pertes blanches à l’aspect « caillé » peuvent manifester la présence d’une mycose provoquée par un déséquilibre de votre flore vaginale (infection le plus souvent due au candida albicans, le champignon de la mycose). 
  • Des pertes de couleur « grise » ou « verte » accompagnées d’une forte odeur nécessitent d’être contrôlées par votre gynécologue. 

Les pertes blanches sont naturelles et nécessaires. L’aspect des sécrétions vaginales évolue en fonction de votre cycle menstruel et ne doit pas vous inquiéter. Signe du bon fonctionnement de votre appareil génital, surveillez-les avec bienveillance. 

une jeune femme en lingerie menstruelle est allongée sur des draps blancs et est en train de lire 

Pourquoi mes pertes vaginales décolorent-elles mes culottes  ?

La raison principale de cette décoloration ? La composition des sécrétions vaginales. Le vagin est un environnement naturellement acide et, au contact de vos sous-vêtements, l’acidité interagit avec le colorant présent dans vos sous-vêtements. 

Bien que cet évènement soit normal et sain, les pertes blanches peuvent être dérangeantes.  

Notamment si elles tachent vos sous-vêtements ou créent une sensation d’humidité désagréable. Si c’est le cas, parlez-en à votre gynécologue. Un changement de contraception pourra limiter ces sécrétions.  

Autre solution : adoptez les culottes de règles ! Nos modèles de culotte menstruelle sans couture s’adaptent parfaitement aux mouvements du quotidien et absorbent efficacement vos pertes vaginales.  

En bonus ? Elles respectent votre équilibre vaginal et ne nuisent pas à l’environnement, contrairement aux protège-slips et serviettes hygiéniques classiques. 

Nos culottes menstruelles sont disponibles sous différents modèles : du tanga menstruel au shorty menstruel en passant par la culotte menstruelle taille haute. Peu importe votre choix, nos culottes de règles restent discrètes, absorbantes, respectueuses de votre microbiote intime et vous garantissent un niveau de confort maximal. 

 

4 sécrétions vaginales  à distinguer

Comme nous l’avons vu, les pertes blanches physiologiques peuvent se manifester différemment. L’aspect et la texture de vos écoulements vaginaux vous renseignent sur le moment du cycle que vous traversez : 
  • Pertes jaunes : lorsqu’une perte blanche se trouble et devient jaunâtre, elle annonce l’arrivée des règles.
     
  • Pertes blanches laiteuses : une perte blanche laiteuse correspond à un début de cycle. Elle est sécrétée pour conserver un bon pH vaginal favorable à l’ovulation. 

  • Pertes blanches crémeuses ou épaisses : quand une perte blanche crémeuse apparaît, cela signifie que vous avez ovulé. Son rôle est de garder un vagin propre. Ce type de pertes blanches peut apparaître pendant 14 jours et même pendant la grossesse.
     
  • Pertes blanches abondantes : si vous remarquez que vous avez beaucoup de pertes blanches, claires et visqueuses, c’est que votre corps fournit des efforts pour favoriser la fécondation. En effet, ce type de perte blanche d’ovulation arrive durant la période de fécondité. Elle lubrifie le canal vaginal et aide les spermatozoïdes à évoluer jusqu’à l’ovule.  

 

7 astuces pour prendre soin de sa flore vaginale

Pour conserver un bon équilibre du microbiote vaginal, l’hygiène de la vulve doit être effectuée chaque jour et en respectant quelques règles. Voici les bons gestes à adopter : 
  1. Se laver la vulve à l’eau ou en utilisant un savon doux au pH neutre ou alcalin.  

  2. Exclure les douches vaginales. 

  3. Privilégier une toilette intime avec la main. 

  4. Se rincer abondamment à l’eau claire et se sécher avec une serviette propre. 

  5. Abandonner l’utilisation des serviettes hygiéniques et/ou protège-slip qui assèchent la vulve et augmentent le risque d’inconfort et d’infection vaginale.

  6. Opter pour des culottes de règles absorbantes si vous ressentez le besoin d’être au sec. 

  7. Préférer les sous-vêtements qui ne serrent pas et en fibres naturelles.  

                 

                Les pertes blanches sont-elles malodorantes  ?

                Les sécrétions vaginales provoquées par les variations du taux d’œstrogènes durant votre cycle ne doivent pas être odorantes. Si vos pertes blanches présentent une odeur forte, désagréable et inhabituelle, cela peut être le signe d’une vaginose (déséquilibre de la flore vaginale), d’une mycose ou encore d’une IST (infection sexuellement transmissible). 

                 

                Pertes blanches et grossesse  : est-ce normal  ?

                Durant la grossesse, le taux d’hormones sexuelles varie considérablement et augmente dès le début de la grossesse. La production de sécrétions vaginales se trouve elle aussi augmentée. Ne soyez donc pas étonnée par la présence de pertes blanches plus abondantes et/ou plus « crémeuses ». Cette abondance de pertes vaginales est d’ailleurs l’un des symptômes caractéristiques du premier trimestre.  

                De la même manière, en fin de grossesse, les sécrétions vaginales tendent à se fluidifier et à augmenter encore. Elles manifestent la descente du bébé dans le bassin. 

                Si vous constatez des pertes blanches malodorantes ou d’autres symptômes, tels que démangeaisons ou brûlures vaginales, consultez votre médecin ou votre gynécologue. 

                 

                Vous l’aurez compris, en dehors de tout signe anormal, les pertes blanches sont naturelles et nous renseignent sur notre santé de femme et sur notre cycle. Prenez soin de votre intimité en optant pour les bons gestes et vivez pleinement votre féminité. Vous pouvez aller plus loin en découvrant notre article pour tout comprendre sur le cycle menstruel ou celui pour adopter définitivement les culottes menstruelles ! 

                Commentaires

                Bonjour Ilona,
                Merci pour l’intérêt porté à notre article de blog.
                Ravie que celui-ci ait pu vous être utise.
                Bien à vous,
                L’équipe So’Cup

                Franchement c’est super bien expliqué, merci.
                Cette article est tombé au bon moment.

                Merci beaucoup tout est clair ❤️

                Cet article est une mine d’informations !

                Laissez un commentaire

                Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés