Left Continuer mes achats

Commande

Votre panier est vide

Des accessoires qui facilitent la vie

Socup quelles sont les meilleures culottes menstruelles à acheter en ligne ?

Toute commande passée avant 13h est expédiée le jour-même

Livraison GRATUITE en France dès 65€ d'achats

La charge médicale : quand les femmes prennent soin de la santé des autres

La charge médicale : quand les femmes prennent soin de la santé des autres

Saviez-vous que les femmes se préoccupaient davantage de la santé des autres que de la leur ? C'est ce qu'on appelle la charge médicale ! Et pour couronner le tout, elles sont moins bien prises en charge par le système de santé que les hommes.

Eh oui ! Les femmes vivent certes plus longtemps que les hommes, mais malheureusement en moins bonne santé !

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons découvrir ce phénomène mal connu.

 

Charge médicale : qu'est-ce que c'est ?

Quand les femmes négligent leur santé...

Une étude menée en 2020 par Axa Prévention a mis en lumière le fait que les femmes, particulièrement, négligent en masse l’aspect préventif de la santé pour ne se tourner vers la médecine que lorsqu’elles sont vraiment malades, et encore.

Selon cette étude, pour 70 % des femmes, « être en bonne santé » se résume simplement à « ne pas être malade », la santé mentale étant totalement écartée.

38 % des femmes seulement feraient des bilans de santé périodiques, et lorsqu’un problème de santé survient, elles seraient 77 % à attendre au maximum avant de consulter.

 

 ...mais pas celle des autres

Par contre, et il y a peu de chances que vous soyez surprises en lisant ceci : 81 % des françaises interrogées dans le cadre de cette étude se préoccupent de la santé de leurs proches, et elles sont 57 % à gérer la santé de leurs enfants de manière quasiment exclusive, contre 5 % pour les hommes !

 

Le médecin généraliste, romancier et chroniqueur France Inter Baptiste Beaulieu avait d’ailleurs fait le buzz il y a quelques années sur les réseaux sociaux en dénonçant les hommes qui étaient incapables de gérer leur propre santé et encore moins celle de leurs enfants sans l’aide de leurs femmes. C'est en s'appuyant sur de nombreux exemples tirés de son quotidien, des patients et patientes qu’il recevait dans son cabinet, que Baptiste Beaulieu a démontré le poids de cette charge médicale familiale qui pèse surtout sur les épouses et les mères.

Appels téléphoniques à leurs conjointes pour connaître la posologie de leurs propres traitements médicaux, les antécédents de leurs enfants, prise de rendez-vous, voire accompagnement par les femmes… Le médecin avait tapé du poing sur la table et le sujet avait eu sa petite heure de mise en avant, même si, bien sûr, cela ne suffit pas !

 

charge médicale santé des femmes

 

La santé des femmes passe après : une moins bonne prise en charge médicale

 

Les femmes sont donc trop accaparées par la charge mentale de la vie quotidienne et par le soin aux autres pour s’occuper de leur santé et de leur bien-être. Mais en plus, elles bénéficient d’une moins bonne prise en charge médicale que les hommes !

 

Des pathologies spécifiquement féminines moins étudiées et mal connues

Nous avons déjà abordé la question de l’endométriose sur ce blog.

Il faut en moyenne neuf années pour diagnostiquer cette maladie, alors qu’elle touche plus d’une femme sur dix !

 

Des pathologies mixtes moins détectées chez les femmes

Peut-être avez-vous vu dernièrement une campagne de prévention au sujet des crises cardiaques chez les femmes ?

C’est tout simplement parce que les symptômes sont différents et mal connus chez ces dernières. Les symptômes les plus connus étant majoritairement masculins.

 

Les femmes victimes de stéréotypes de genre

Déjà que les femmes prennent moins soin de leur santé que de celle de leurs proches, une fois qu’elles consultent, elles sont plus souvent victimes de stéréotypes de genre que les hommes.

Par exemple, les douleurs gynécologiques sont encore aujourd’hui considérées comme normales pour beaucoup de médecins.

Ou encore, selon Catherine Vidal, neurobiologique, co-responsable du groupe de travail « Genre et recherche en santé » au sein du comité d’éthique de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) :

« Par exemple, à symptôme égal, une patiente qui dit ressentir une oppression dans la poitrine se verra davantage prescrire des anxiolytiques, alors qu’un homme sera orienté vers une consultation en cardiologie. »

 

Malheureusement, les femmes sont considérées comme « plus douillettes » et plus soigneuses de leur santé que les hommes… alors que ce n’est pas le cas.

Les stéréotypes dans le milieu de la santé ont la vie dure (voir également notre article sur le syndrome méditerranéen) !

 

Et dans le même temps, c’est un fait : les femmes sont deux fois plus nombreuses à souffrir de dépression et d’anxiété, et elles représentent deux tiers des personnes hospitalisées après une tentative de suicide.

 

santé des femmes charge médicale familiale

 

La santé des femmes, un enjeu majeur : Mesdames, prenez soin de vous !

 

Et si la révolution féministe se faisait aussi par le fait que les femmes prennent soin d’elles ?
De quand date votre dernier check-up complet ?
Bénéficiez-vous d’un suivi régulier de votre santé ?
Il est temps de mieux répartir la charge médicale au sein de la famille pour que les femmes puissent enfin prendre soin d'elles !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Français