Laver et entretenir sa culotte menstruelle : toutes nos astuces

 

Une culotte menstruelle est avant tout une protection périodique économique et écologique, puisque réutilisable. Mais pour qu’elle soit vraiment durable, il est essentiel d’en prendre soin. Pas en lui disant des mots doux, non (mais si vous en avez envie, ne vous privez pas), mais en adoptant les bons gestes pour l’entretenir. Vous l’aurez compris, le lavage de culotte menstruelle est crucial !

Quelle lessive utiliser pour votre culotte de règles ? Comment la rincer efficacement ? Peut-elle passer en machine ou au sèche-linge ? Toutes les réponses à vos questions se trouvent juste en-dessous !

 

Nettoyer sa culotte menstruelle en 3 étapes

 

1. Le prélavage

 

Lorsque vous recevez votre culotte So’Cup, il est très important de la prélaver avant de l’utiliser. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un produit neuf, et que même si la culotte est propre, elle a forcément été manipulée avant d’arriver jusqu’à vous. D’ailleurs le prélavage ce n’est pas que pour les protections périodiques réutilisables, ça vaut aussi pour n’importe quelle pièce de lingerie et n’importe quel vêtement que vous venez d’acheter.

Cette étape est d’autant plus importante pour les culottes de règles, car le prélavage va permettre d’activer leur pouvoir d’absorption !

Comment on fait ? Il vous suffit de laisser tremper votre culotte So’Cup dans de l’eau tiède pendant environ 3 heures. On évite à tout prix l’eau chaude, car celle-ci risquerait de « cuire » le sang et de laisser de vilaines taches sur votre culotte. Vous pouvez également la prélaver en la mettant directement à la machine.

 

2. Le lavage

 

C’est le moment de nettoyer votre culotte de règles et pour ce faire, deux options s’offrent à vous (elle est pas belle la vie ?) : le lavage à la main ou en machine.

Eh oui ! Votre lingerie menstruelle peut tout à fait passer à la machine à laver. Elle peut même être nettoyée avec votre linge habituel, donc pas besoin de prévoir une machine uniquement pour vos culottes de règles (on vous l’avait dit que cette protection était économique et écolo).

 

gif lavomatique

 

Pour le lavage à la main

 

Privilégiez notre savon détachant spécialement conçu pour les culottes menstruelles (made in France et vegan) pour un lavage à la main ultra facile. Après avoir mouillé votre culotte à l’eau tiède, frottez délicatement le savon dessus, en insistant plus longtemps sur la zone absorbante. Vous pouvez également frotter votre culotte sur elle-même mais toujours avec délicatesse pour ne pas abîmer les tissus. Rincez ensuite toute la culotte abondamment, toujours à l’eau tiède.

Le savon solide So’Cup est également idéal pour détacher votre culotte de règles avant le passage en machine si vous avez besoin d’insister sur une tache en particulier.

 

Pour le lavage en machine

 

Nous vous conseillons de mettre vos culottes dans un filet afin de préserver les fibres délicates comme le coton biologique, la dentelle ou encore le tulle. Pour la lessive, choisissez-la de bonne qualité et la moins grasse possible. N’ajoutez surtout pas d’adoucissant (vous pouvez mettre un peu de vinaigre blanc à la place), de blanchissant, de détachant industriel ou autres produits en « ant » (on plaisante mais pas tellement). Vous pouvez ensuite lancer votre machine en veillant à ne pas dépasser les 30 degrés (le programme délicat c’est le must).

 

savon culotte menstruelle So'Cup

 

Quelle lessive choisir pour ma culotte menstruelle ?

 

Ahhhhh la lessive ! C’est une question qui vous turlupine beaucoup (oui en 2021 on peut encore utiliser ce mot) car vous nous demandez régulièrement des conseils à ce sujet. Nous sommes donc plus que ravis de vous apporter une réponse claire et précise.

S’il est conseillé de ne pas utiliser de lessives à base de savon de Marseille ou de savon noir, c’est parce qu’elles contiennent généralement beaucoup de glycérine, un agent gras qui, à force d’utilisation, bouche les pores des fibres. Et si ça bouche, la culotte est moins absorbante, et si elle est moins absorbante, c’est la fuite assurée !

 

De même, il vaut mieux se passer des lessives industrielles qui contiennent souvent beaucoup d’ingrédients chimiques (conservateurs, parfums), ni bon pour votre culotte, ni bon pour votre flore vaginale.

Nous vous recommandons donc de bien regarder la composition de vos lessives et d’en choisir une qui soit la plus naturelle possible et surtout pas trop grasse.

 

Vous êtes de la team homemade ? Rassurez-vous, on a ce qu’il vous faut !

 

Les lessives compatibles avec les culottes menstruelles (liste non exhaustive)

  • Lessive au savon So’Cup
  • Lessive au lierre
  • Lessive aux cendres
  • Noix de lavage qui remplace totalement la lessive
  • Lessive à la saponaire officinale
  • Lessive au savon de Marseille (non, on n’est pas en train de se payer votre tête). Sachez que vous pouvez tout à fait continuer à faire votre lessive au savon de Marseille si celui-ci ne contient pas énormément de glycérine. C’est normalement le cas du véritable savon de Marseille qui contient plus de 70% d’huile végétale. Privilégiez un savon de Marseille à l’huile d’olive puisque c’est une huile locale.

 

gif lessive liquide

 

3. Le séchage

 

C’est parti pour la bonne vieille méthode du séchage à l’air libre ! On sait que c’est embêtant de devoir attendre que les culottes de règles sèchent, car on aimerait pouvoir les réutiliser tout de suite, mais il est impératif d’éviter le sèche-linge ou toute autre source directe de chaleur.

 

Nos astuces pour un séchage plus rapide

  • Utilisez un étendoir plutôt qu’une serviette posée sur un meuble
  • Ne pliez pas vos culottes en deux sur l’étendoir, essayez de mettre la partie absorbante bien à plat
  • Faites sécher vos culottes à plusieurs centimètres d’un chauffage ou d’une cheminée (pas directement dessus, on est bien d’accord ?!)

 

Récap des produits à éviter pour l’entretien de vos culottes de règles

 

  • Les lessives industrielles non naturelles
  • Les lessives contenant beaucoup de glycérine
  • L’adoucissant industriel
  • Le détachant industriel
  • Le blanchissant industriel
  • L’eau de javel
  • Les cristaux de soude
  • Le bicarbonate de soude
  • Le sèche-linge
  • Les sources de chaleur directe (chauffage, cheminée, poêle)

 

SOS : ma culotte est de moins en moins absorbante, que faire ?

 

Il n’est pas rare que l’absorption de votre culotte de règles se dégrade au fil du temps. Heureusement, il existe une solution : le percarbonate de soude.

Le percarbonate de soude est un ingrédient couramment utilisé dans les produits ménagers maison. Fabriqué à partir de carbonate de calcium et de sel issus de carrières naturelles, le percarbonate de soude est à la fois nettoyant, dégraissant et blanchissant (ravive le blanc). Il est donc parfait pour désincruster en profondeur vos culottes de règles sans les décolorer !

Le percarbonate de soude se trouve dans n’importe quelle droguerie de quartier. Vous pouvez également en trouver dans vos magasins bio, de vrac ou encore sur internet.

 

Décrasser sa culotte menstruelle en 3 étapes

  1. Après avoir rincé à l’eau tiède votre culotte (il faut qu’il n’y ait plus de sang), plongez-la dans un seau d’eau bien chaude (le pouvoir du percarbonate ne s’active pas en-dessous de 60 degrés)
  2. Ajoutez une cuillère à soupe de percarbonate de soude, remuez et laissez tremper quelques heures voire toute une nuit
  3. Lavez votre culotte menstruelle (selon les instructions données plus haut)

 

Et vous voilà avec une culotte comme neuve !

 

gif culotte menstruelle propre

 

On espère que cet article répond parfaitement à toutes vos interrogations et que vous allez devenir de véritables pros ! N’hésitez pas à retrouver tous nos articles sur les culottes de règles et à nous donner vos meilleures astuces pour nettoyer vos protections réutilisables au naturel.

 

Article rédigé par Justine