Premières règles : tout ce que tu as toujours voulu savoir

Premières règles : tout ce que tu as toujours voulu savoir

Tu arrives à une période de ta vie que certains qualifieraient d’âge ingrat, mais qu’on appelle plus communément la puberté ? Cette nouvelle étape est marquée par le passage plus ou moins long de ta vie d’enfant à celle d’ado et comme toute transition, il y a des hauts et des bas. Et quand on est une fille, il y a une chose à laquelle on n’échappe pas, c’est l’arrivée des premières règles !

Chez So’Cup, nous sommes toutes passées par là, et c’est pourquoi on avait envie de t’aider, toi, qui te poses mille et une question sur ces fameuses menstruations. Parfois on ne sait pas vers qui se tourner pour avoir des réponses. On peut aussi être embarrassée par certaines questions et pire encore, il y a beaucoup de personnes qui ne veulent pas du tout parler ouvertement des règles. Pourtant « celles dont on ne doit pas prononcer le nom », vont faire partie de ta vie pendant un bon bout de temps, alors ce serait pas mal d’en apprendre davantage sur elles, histoire que la cohabitation se passe pour le mieux !

20 questions sur les premières règles que tu n’as jamais osé poser

1. Les menstruations, c’est quoi ?
2. Pourquoi est-ce que j‘ai mes règles ?
3. A quel âge les premières règles arrivent ?
4. Quels sont les symptômes des premières règles ?
5. Les premières règles sont-elles abondantes ?
6. Les premières règles sont-elles régulières ?
7. De quelle couleur sont les règles ?
8. Est-ce que je vais avoir mal ?
9. Est-ce que je peux tomber enceinte dès mes premières règles ?
10. Vais-je sentir le sang couler ?
11. Est-ce que le sang arrête de couler quand on est allongée ?
12. Est-ce que les règles sentent mauvais ?
13. Est-ce que les autres vont s’apercevoir que j’ai mes règles ?
14. Vais-je tacher mes vêtements ou mon lit ?
15. Quelles protections hygiéniques choisir pour les premières règles ?
16. Est-ce que les protections hygiéniques sont dangereuses pour la santé ?
17. Est-ce que ça fait mal de mettre un tampon ou une cup ?
18. Est-ce que je risque de ne plus être vierge avec un tampon ou une coupe menstruelle ?
19. Est-ce que le tampon ou la cup peuvent rester bloqués dans mon vagin ?
20. Qu’est-ce que je ne peux plus faire quand j’ai mes règles ?

  1. Les menstruations, c’est quoi ?

On les appelle « règles », « lunes », « ourses » ou encore « jours » mais c’est bien de menstruations qu’il s’agit.

Pour faire simple, à partir d’un certain âge (puberté), toutes les filles perdent du sang par leur vagin pendant plusieurs jours (entre 3 et 7), et ce, chaque mois. Cette perte de sang marque le début de ton cycle menstruel. On dit que c’est un cycle, car il se répète tous les mois pendant de nombreuses années, tant qu’il n’y a pas de grossesse.

Les menstruations s’arrêteront définitivement à partir de la ménopause, une autre étape de ta vie qui apparait entre 40 et 55 ans (autant dire que tu as le temps avant d’y prêter attention).

Il peut arriver que tu aies des petites pertes de sang de temps en temps en dehors de ta période de menstruations. C’est ce qu’on appelle le « spotting » et cela n’a rien d’alarmant. C’est « juste » ton utérus qui a décidé de se contracter (il aime faire des blagues pas drôles celui-là).

  1. Pourquoi est-ce que j‘ai mes règles ?

Lors de ton cycle menstruel, qui dure en moyenne 28 jours (il peut durer entre 21 et 35 jours), ton utérus prépare un petit nid afin de recevoir un œuf (rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde) qui deviendra ensuite un bébé. Pour fabriquer ce nid, ton utérus fabrique encore plus de muqueuse utérine qu’on appelle « endomètre ». S’il n’y a pas de fécondation, donc pas d’œuf, l’utérus élimine naturellement l’endomètre à la fin de ton cycle. Cela se traduit par du sang qui s’écoule de ton vagin. Mais n’aie pas peur ! Ce sang n’est ni dangereux ni sale et signifie simplement que ton corps fait son travail.

Si tu veux en savoir plus sur le cycle menstruel, voici une vidéo qui t’explique toutes les phases par lesquelles ton corps (enfin surtout ton utérus) doit passer pour fonctionner correctement.

  1. A quel âge les premières règles arrivent ?

Tu peux avoir tes premières règles à 9 ans comme à 16 ans ! L’âge des premières règles, en moyenne, est de 13 ans, mais c’est simplement une moyenne. Que tes règles arrivent plus tôt ou plus tard ce n’est pas grave ! Chaque corps fonctionne à son propre rythme, et tes premières menstruations apparaîtront lorsque ton corps sera prêt pour cette nouvelle étape de ta vie.

  1. Quels sont les symptômes des premières règles ?

Pour savoir quand tu vas avoir tes premières règles, il te suffit d’être attentive à ton corps. Tes seins se développent ? Tu as de plus en plus de poils sur le corps ? Tu observes des pertes blanches provenant de ton vagin ? Tous ces signaux peuvent t’indiquer qu’il est temps de te préparer à l’arrivée de tes premières règles. Il existe également d’autres signes annonciateurs des premières règles comme la poussée de croissance, une prise de poids ou encore l’acné (oui on s’en passerait bien de ce signal-là !).

  1. Les premières règles sont-elles abondantes ?

Comme toujours, la quantité de sang que tu vas perdre ne sera pas forcément la même que celle des autres filles. Et en plus, tu ne perdras pas toujours la même quantité d’un mois à l’autre. Mais je te rassure, tu ne vas pas te vider de ton sang !

En moyenne, on perd 50 ml à 150 ml pendant toute la période des menstruations (3 à 7 jours par mois), ce qui représente à peu près 3 à 5 cuillères à soupe.

Et surtout, sache que ton sang ne va pas couler sans s’arrêter (ton vagin n’est pas un robinet). Le sang est un liquide plus épais que l’eau, il peut même parfois contenir des « grumeaux » qui sont, en fait, des petits morceaux de ta muqueuse. Alors oui ce n’est pas ragoutant, mais cela n’a rien de sale, et cela explique pourquoi celui-ci ne va pas faire du goutte à goutte continuellement dans ta culotte.

  1. Les premières règles sont-elles régulières ?

Il n’est pas rare d’avoir des règles irrégulières au début de la puberté. La moyenne d’un cycle menstruel est de 28 jours, mais comme nous l’avons mentionné plus haut, celui-ci peut varier de 21 à 35 jours. Les règles sont souvent irrégulières pendant les deux premières années car ton corps a besoin de temps pour s’habituer à ton cycle hormonal. Il travaille dur pour te faciliter la vie, tu sais.

  1. De quelle couleur sont les règles ?

Tu pensais que les règles étaient rouges, mais tu te retrouves avec une couleur marron au fond de ta culotte ? T’aurait-on menti ? Rassure-toi, cette couleur n’a rien d’anormale (rien à voir avec le fait que tu aies mangé trop de chocolat). C’est simplement le phénomène d’oxydation du sang, c’est-à-dire qu’il change de couleur quand il reste un moment au contact de l’air.

Tu verras, les règles peuvent être un peu foncées au tout début puis d’un beau rouge vif les premiers jours, et de nouveau plus foncées à mesure que tu t’approches de la fin de ton cycle. Alors si tu vois tes premières règles marron, pas d’affolement !

  1. Est-ce que je vais avoir mal ?

Généralement, on ne ressent aucune douleur lors de ses premières règles. Souvent, on ne les sent même pas arriver. Plus tard, lorsque les menstruations deviennent plus régulières, il est normal d’avoir quelques contractions utérines. On peut avoir un peu mal, surtout les premiers jours et se retrouver avec le ventre gonflé, les seins sensibles et avoir quelques maux de tête. Heureusement, tu as beaucoup de solutions naturelles contre les règles douloureuses à ta disposition. N’hésite pas à les tester pour voir celles qui te conviennent le mieux.

Il existe aussi tout un tas de symptômes avant les règles qu’on appelle le SPM, qui rendent cette période pas très fun. Mais ne t’inquiète pas, si toutes les femmes arrivent à les gérer, alors toi aussi tu y arriveras. GO GIRL !

Par contre, si pendant tes menstruations tu te tords de douleur et que tu sens que cela devient insupportable, n’attends pas que ça passe et prends tout de suite rendez-vous avec ton gynécologue. Il existe des maladies comme l’endométriose ou le SOPK qui accentuent la douleur pendant les règles, il est alors essentiel d’avoir un diagnostic médical et un suivi régulier.

  1. Est-ce que je peux tomber enceinte dès mes premières règles ?

Les premières règles marquent le début de la puberté, ce qui signifie que ton corps est apte à concevoir un enfant. En d’autres termes, dès que tu as tes premières règles, tu risques de tomber enceinte si tu as des rapports sexuels non protégés.

Le fait que ton corps soit prêt ne signifie pas que tu dois avoir des rapports sexuels si toi tu ne te sens pas prête. Ce qui est important, c’est d’avoir un moyen de contraception efficace dès que tu seras active sexuellement.

  1. Vais-je sentir le sang couler ?

Il est rare de sentir le sang couler à l’arrivée des premières règles. A vrai dire, de nombreuses femmes ne sentent jamais leurs règles arriver pendant des années. On ressent plutôt un peu d’humidité au niveau de la vulve quand on porte par exemple une serviette hygiénique. Si ton flux est abondant, il se peut que tu sentes un peu plus cette sensation d’écoulement, mais ce n’est pas comme quand tu fais pipi !

  1. Est-ce que le sang arrête de couler quand on est allongée ?

On croit que le sang ne coule plus quand on dort, mais c’est faux. En fait, en position allongée, le sang reste dans le vagin et ne s’écoule qu’une fois le corps debout. C’est pour cela qu’on a l’impression de ne pas avoir ses règles la nuit.

  1. Est-ce que les règles sentent mauvais ?

Lorsque le sang des règles entre en contact avec l’air, celui-ci peut avoir une odeur particulière. Pour éviter cela, il suffit de changer régulièrement sa protection menstruelle et d’avoir une hygiène intime irréprochable (irréprochable veut simplement dire qu’il faut te laver tous les jours).

  1. Est-ce que les autres vont s’apercevoir que j’ai mes règles ?

A moins que tu ne l’écrives en grosses lettres sur ton front, les autres ne se douteront pas du tout que tu as tes règles. Évidemment, certaines protections comme les serviettes ou culottes menstruelles peuvent parfois être un peu épaisses, donc on évite les jeans super serrés et tout ira bien !

  1. Vais-je tacher mes vêtements ou mon lit ?

Au début, il est difficile d’évaluer la quantité de sang que l’on va perdre, tu peux donc avoir quelques fuites et tacher tes vêtements ou ton lit. Le mieux pour éviter les taches, c’est de vérifier et changer régulièrement ta protection dans la journée et de mettre une serviette sur ton lit la nuit. Tu ne seras pas obligée de faire attention toute ta vie. Une fois que tu connaîtras bien ton flux, tu sauras exactement quand changer ta protection.

socup-culotte-et-coupe-menstruelle

  1. Quelles protections hygiéniques choisir pour les premières règles ?

Pas facile de s’y retrouver parmi toutes ces protections intimes, n’est-ce pas ? C’est important que tu connaisses toutes les options qui s’offrent à toi pour que tu puisses choisir celle(s) qui te conviendra(ont) le mieux. Il existe pas moins de 7 façons de se protéger lors des menstruations, tu devrais donc pouvoir trouver ton bonheur !

Il y a d’un côté les protections internes, celles qui s’insèrent dans ton vagin (tampons, coupes menstruelles et éponges menstruelles) et de l’autre côté les protections externes, celles qui vont absorber le sang hors de ton vagin (serviettes hygiéniques, protège-slip et culottes de règles).

Pour tes premières règles, tu peux opter pour n’importe laquelle de ces protections, c’est pas génial, ça ?

Pour les tampons et cup menstruelles, il faut juste que tu sois un minimum à l’aise avec ton corps, et donc que tu connaisses bien celui-ci. D’ailleurs, un petit coup d’œil dans le miroir sur ta vulve est fortement conseillé, il n’y a pas de honte à connaître ton corps.

Certaines protections sont également plus écologiques et plus économiques sur le long terme car elles sont réutilisables (parfois à vie, parfois pendant de nombreuses années). C’est le cas des cup et culottes menstruelles, serviettes et tampons lavables.

Il existe une toute autre méthode pour ne pas laisser ton sang couler pendant les règles, qui ne demande aucune protection interne ou externe, c’est le flux instinctif libre. Cette méthode consiste à retenir le sang dans le vagin en contractant les muscles de ton périnée. Il suffit ensuite de relâcher tes muscles pour laisser le sang s’écouler (aux toilettes par exemple). Dit comme ça, ça parait super fastoche mais il faut avoir pas mal d’expérience pour pratiquer cette méthode sans risque de fuites !

  1. Est-ce que les protections hygiéniques sont dangereuses pour la santé ?

Certaines le sont en effet. Les tampons, protège-slip et serviettes jetables en coton traditionnel sont malheureusement fabriqués avec des composants toxiques pour la santé et pour la planète. Il faut donc privilégier les protections en coton biologique. C’est aussi leur utilisation prolongée qui est dangereuse et peut provoquer de graves problèmes comme le syndrome du choc toxique. Le plus important est donc de changer ta protection régulièrement (maximum toutes les 4 heures pour un tampon ou une cup, maximum toutes les 8 heures pour une serviette).

  1. Est-ce que ça fait mal de mettre un tampon ou une cup ?

Non tu ne vas pas avoir mal en mettant un tampon ou une coupe menstruelle dans ton vagin. Si tu choisis une taille de tampon adaptée à ton flux et une cup adaptée à ta morphologie, tu ne risques rien. Tu vas peut-être sentir une gêne au début si tu as un peu de mal à les placer correctement. Mais une fois que tu as le tour de main, tu ne sentiras même plus ta protection, c’est cool non ?!

  1. Est-ce que je risque de ne plus être vierge avec un tampon ou une coupe menstruelle ?

En aucun cas ! La virginité est une affaire de sexualité.

  1. Est-ce que le tampon ou la cup peuvent rester bloqués dans mon vagin ?

Le tampon comme la cup sont retenus par tes muscles vaginaux, donc ils ne peuvent jamais rester coincés. Tu peux juste avoir un peu de mal à les retirer au début, car il faut bien se détendre pour décontracter ses muscles et faire glisser le tampon et la cup hors de ton vagin (évite de tirer d’un seul coup sur la ficelle ou la tige).

De même, le tampon et la cup ne peuvent absolument pas se balader dans ton corps. Au niveau du col de l’utérus, il y a un passage qui permet au sang des règles de s’écouler. Mais ce passage est si minuscule qu’aucun tampon ou cup ne peuvent y entrer. Tu ne te retrouveras donc jamais avec un tampon dans un de tes poumons ou une cup dans ton estomac !

  1. Qu’est-ce que je ne peux plus faire quand j’ai mes règles ?

Rien, tu peux absolument tout faire ! Sortir avec tes ami(e)s, faire du sport, aller à la piscine… Et lorsque tu seras sexuellement épanouie, tu pourras tout à fait avoir des relations sexuelles pendant tes règles (attention tu peux tomber enceinte en ayant tes règles).

premieres-regles-piscine-shazmyn-ali-NedfCWKYMkc-unsplash
Crédit image : Unsplash

5 astuces pour préparer l’arrivée de tes premières règles

Avoir ses règles pour la première fois, c’est aussi excitant que terrifiant ! Maintenant que tu as (nous l’espérons) trouver toutes les réponses à tes questions, voici quelques astuces pour te préparer à ce grand jour.

  1. En parler avec des femmes de ton entourage pour qu’elles puissent te rassurer et t’accompagner.
  2. Se faire un calendrier ou télécharger une application comme Clue ou Flo, pour suivre tes cycles et noter tes symptômes, les changements que tu vois, ce que tu ressens, etc.
  3. Lire des livres sur le sujet comme « Les règles, quelle aventure ! » d’Élise Thiébaut ou « Qu’est-ce qu’il m’arrive ? » de Susan Meredith.
  4. Garder des protections hygiéniques à la maison mais aussi un petit kit dans ton sac si les règles arrivent pendant les cours.
  5. Tu peux aussi prévoir de célébrer l’arrivée de tes règles pour dédramatiser le sujet, car les règles c’est très positif, cela veut dire que ton corps fonctionne !

Et So’Cup dans tout ça ?

Tu sais, si nous avons créé la marque So’Cup c’est avant tout pour toi, pour ta maman, pour ta sœur, pour ta BFF et pour toutes celles qui ont besoin d’une protection au top du top.

Chez nous, tu pourras avoir le choix entre la coupe menstruelle et la culotte de règles spéciale jeune fille. Ces deux protections sont saines et durables, mais aussi confortables, discrètes et efficaces. Avec ces protections, tu n’auras plus à te prendre la tête pendant tes règles.

Et puis si tu as d’autres questions, si tu as des inquiétudes, il y a toute une équipe derrière cet écran prête à te répondre rapidement. Il ne faut surtout pas que tu hésites à nous contacter si tu as le moindre doute sur un produit ou sur le fonctionnement de tes règles. Sache qu’il n’y a pas de questions bêtes ou inutiles. Tu es en droit de TOUT savoir sur ton corps et sur les menstruations. Et nous, on est justement là pour te donner toutes les réponses que tu attends !

Et n’oublie pas que tout ce que les garçons peuvent faire, toi tu peux le faire tout en perdant du sang.
Tu te rends compte de la force que tu as en toi ?!

 

Article rédigé par Justine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
×
×

Panier