Le sport pendant les règles : ami ou ennemi ?

 

Il est tout à fait normal de se poser des questions sur ce qui est bon ou non pour nous lorsque nous avons nos règles. Une bouillote chaude ? C’est 100% okay. Du chocolat ? On aimerait éviter mais c’est quand même sacrément réconfortant ! Pratiquer une activité sportive ? Et pourquoi pas ?

A cette période de notre cycle, il n’est pas rare de souffrir de douleurs et de fatigue et on pourrait donc penser que le sport pendant les règles n’est pas du tout recommandé. Pourtant, et nous allons le voir ensemble dans cet article, le sport a toute sa place dans votre routine !

 

Le sport, un allié précieux quand on a ses règles

 

Sport et règles douloureuses

 

Il est vrai que nous ne sommes pas toutes égales face aux règles. Certaines se sentent épuisées, d’autres ont la pêche et d’autres encore se retrouvent en PLS sous la couette ! Et si pour soulager ces douleurs et booster votre moral, vous tentiez une activité physique ?

De nombreuses études ont démontré que faire du sport pendant les règles permettait d’atténuer les douleurs telles que les contractions menstruelles mais aussi de réduire le stress et le manque d’énergie.

 

Mais comment c’est possible ? Eh bien, c’est la magie du corps humain !

Quand nous avons nos règles, notre flux menstruel sécrète ce qu’on appelle des prostaglandines, qui sont des molécules d'acides gras insaturés. Si les prostaglandines jouent divers rôles dans notre organisme, il y en a surtout un dont nous sommes accoutumées, c’est la contraction des muscles de notre utérus. Des contractions plus ou moins fortes qui varient d’une personne à l’autre et même d’un jour ou d’un cycle à l’autre.

Et c’est là que l’activité physique entre en jeu ! Le sport pendant les règles va améliorer la circulation sanguine de notre zone pelvienne et ainsi détendre les muscles de notre utérus.

 

Et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, sachez qu’après 30 minutes d’entraînement, notre cerveau produit des endorphines. Des quoi ? Des molécules qui ont des effets incroyables sur l’organisme. On dit même que ces effets sont semblables à ceux produits par la morphine : sensation d’extase, de puissance, de plaisir… bref du bonheur à l’état pur. Qui en veut ?

 

faire du sport pendant les règles

 

Quels sports privilégier pendant les règles ?

 

La période des menstruations est quand même marquée par la perte de sang. Et qui dit perte de sang, dit perte de fer qui induit une fatigue plus ou moins intense et parfois même de l’anémie. C’est pourquoi, on évite au possible de malmener son corps à cette étape de notre cycle.

Aucune activité sportive n’est à proscrire pendant les règles, néanmoins, certaines sont quand même plus appropriées que d’autres. Comme on est sympa, on vous a fait une petite liste !

 

Yoga

 

Le yoga est une pratique holistique originaire d’Inde qui permet de se relaxer, mais surtout de se reconnecter à son corps et à soi, grâce à une combinaison de méditation, spiritualité, respiration et postures.

 

Fitness

 

Le fitness n’est pas un sport à proprement parlé mais une discipline qui regroupe des activités physiques individuelles, notamment des exercices de cardio, et collectives comme l’aérobic ou encore le step.

 

Pilates

 

Le pilates est un entraînement sportif doux inspiré à la fois du yoga, de la danse et de la gymnastique. Cette pratique vise à faire travailler ses muscles en alliant des exercices physiques à une respiration profonde.

 

Danse

 

Si la danse est un art, c’est aussi une activité sportive à part entière puisque les muscles du corps sont continuellement sollicités. Certaines danses, notamment les danses latines sont plus sportives que d’autres car elles sont plus énergiques.

 

Natation

 

La natation (et non le barbotage dans l’eau) est un sport très complet et agréable. En effet, le corps étant majoritairement plongé dans l’eau, les mouvements n’en sont que plus faciles, mais néanmoins très efficaces puisque tous les muscles sont travaillés en profondeur.

 

Course à pieds

 

La course à pieds est une pratique sportive basée sur la régularité. Que l’on courre vite ou non, sur des petites ou grandes distances, ce qui compte c’est de courir souvent. La course à pieds permet sollicite de nombreux muscles comme dont les muscles dorsaux mais aussi les articulations.

 

faire du sport quand on a ses règles

 

Sport et règles : Vrai ou Faux

 

  1. Faire du sport pendant les règles fait maigrir ? FAUX

Une activité physique régulière permet de modifier votre morphologie (aussi bien votre masse musculaire que votre masse grasse) mais le fait de pratiquer un sport pendant ses règles ne va ni faciliter ni entraver une perte de poids.

 

  1. Faire du sport pendant les règles augmente le flux menstruel ? FAUX

Lors d’une pratique sportive, le corps est en mouvement et le flux menstruel a donc tendance à couler plus facilement. La quantité de sang n’augmente pas, mais le débit, lui, s’accélère. Quand on fait du sport, les règles sont donc moins longues, c’est pourquoi on a l’impression qu’elles sont plus abondantes.

 

  1. Faire du sport pendant les règles diminue les performances ? VRAI et FAUX

Si les règles n’ont pas d’impact direct sur les performances physiques, on ne peut pas dire qu’elles n’aient aucune incidence. En effet, le stress, les douleurs et la fatigue ressentis à cette période du cycle peuvent être difficile à gérer en plus de la pression habituelle.

 

Mais, en réalité, c’est surtout la période avant les règles qui pose le plus de problèmes. Le syndrome prémenstruel est un réel frein aux performances sportives, comme l’a démontré l’étude menée par l’INSEP entre 2008 et 2009. Sur les 83% de sportives subissant le syndrome prémenstruel, 27% ont noté une diminution de leurs performance physique.

 

protection menstruelle pour faire du sport

 

Comment bien se préparer à faire du sport quand on a ses règles ?

 

Il ne faut pas minimiser l’impact physique et psychologique de cette période. C’est pourquoi, quand on décide de pratiquer une activité sportive pendant ses règles, il est essentiel de se préparer au mieux.

 

  1. On soulage un maximum ses douleurs de règles avec des solutions naturelles ou non naturelles (à vous de voir)
  2. On écoute son corps et on ne le pousse pas jusqu’à l’extrême
  3. On s’hydrate deux fois plus
  4. On met des vêtements confortables
  5. On s’octroie des pauses bien méritées et on n’hésite pas à se faire chouchouter par les autres
  6. On choisit une protection saine avec laquelle on se sent à l’aise
  7. On anticipe le changement de ces protections

Quelle protection menstruelle choisir quand on fait du sport ?

 

Aujourd’hui, il existe de nombreuses protections menstruelles pour que chaque sportive puisse pratiquer son activité en toute sérénité.

Si on évitera le plus possible les tampons et serviettes jetables aux compositions douteuses, il n’y a en revanche aucune protection en particulier à éviter. C’est à vous de choisir celle avec laquelle vous vous sentirez le mieux.

Evidemment, quand on fait du sport pendant ses règles, il est bon de prendre le temps de choisir la protection la plus adaptée.

 

Les avantages de la cup quand on fait du sport

 

C’est de loin la protection la plus agréable et surtout la plus pratique quand on fait du sport : oui nous parlons bien évidemment de la cup !

Que vous pratiquiez une activité physique douce ou intense, la coupe menstruelle pourra être une grande alliée. Elle a l’avantage d’être pratique à transporter et changer (notamment si vous avez le stérilisateur de coupe menstruelle So’Cup). Son gros point fort, c’est qu’elle peut être utilisée n’importe où. Elle est parfaitement adaptée aux activités en plein air, et idéale pour la natation.

 

Et si on mettait une culotte menstruelle pour faire du sport ?

 

La culotte menstruelle est, elle aussi, adaptée à la pratique sportive, notamment pour des activités douces comme le yoga ou le pilates. Cette protection est d’ailleurs bien plus agréable qu’une serviette qui est amenée à bouger dans votre sous-vêtement.

Chez So’cup, il existe de nombreux modèles, de la culotte basique à la taille haute, en passant par le tanga, de quoi vous permettre d’être à l’aise dans n’importe quelle position et surtout n’importe quel vêtement. L’avantage de la culotte menstruelle quand on fait du sport, c’est son confort inégalable et le fait qu’elle absorbe votre flux pendant 12 heures !

 

maillot de bain menstruel So'Cup

 

La révolution du maillot de bain menstruel

 

Tout le monde n’est pas forcément à l’aise avec un tampon ou une cup quand on fait une activité aquatique. Et s’il suffisait simplement d’enfiler son maillot pour aller nager ? Ce rêve est désormais une réalité, puisque l’été 2021 marque la sortie du premier maillot de bain menstruel So’Cup !

Pour les nageuses qui ont un flux léger à moyen, ce maillot de bain va vous changer la vie. Et pour celles qui ont un flux abondant, il sera tout à fait possible de combiner cup et maillot menstruel pour une double sécurité. A vous les activités physiques dans l’eau en toute sérénité !

 

Être dispensé de piscine à l’école quand on a ses règles

 

Chaque personne devrait avoir le droit de décider ou non si elle se sent d’attaque pour faire du sport pendant ses règles. Pourtant, il y a un moment dans la vie où on nous laisse rarement le choix, c’est à l’école.

Et cela devient même très problématique lorsqu’on doit se baigner pendant ses règles. Parce que même si le maillot de bain menstruel vient d’arriver sur le marché, il n’est pas forcément adapté à toutes ou accessible. Et de ce fait, il n’y a donc pas 36 solutions, il faut opter pour un tampon ou une cup. Or, nous le savons très bien, les jeunes sont rarement assez à l’aise avec leur corps pour en mettre.

Aujourd’hui, pourtant, de nombreuses adolescentes témoignent du traumatisme de cet épisode « piscine et règles » puisqu’il n’est pas rare qu’on les force à mettre une protection interne.

 

La question de la dispense de sport à l’école quand on a ses menstruations est donc tout à fait légitime. Quand on sait que le stress, les douleurs et la fatigue peuvent être importants quand on a ses règles, pourquoi refuser à ces jeunes de prendre le temps de se reposer ? Ou de simplement avoir le choix de faire un sport qui ne les oblige pas à mettre une protection menstruelle dans leur vagin.

Il n’existe pas aujourd’hui de processus tout prêt pour être dispensée de piscine quand on a ses règles. L’adolescente peut soit voir ça directement avec son professeur, soit présenter un mot d’un parent.

Certains professeurs sont malheureusement récalcitrants à accepter de dispenser leurs élèves et ont parfois même des mots blessant à leur égard. Il est donc indispensable que toute remarque faite à ce sujet soit remontée aux parents ou à un professeur en qui on a confiance. Il n’y a que comme ça que les mentalités changeront et que le système éducatif s’adaptera enfin.

 

Quelles sont vos activités sportives préférées quand vous avez vos règles ? N’hésitez pas à nous laisser vos astuces pour bien le vivre en commentaire !