3 remèdes naturels contre les règles douloureuses

3 remèdes naturels contre les règles douloureuses

La période des menstruations est rarement de tout repos. Que vous ayez un flux léger, moyen ou abondant, vous pouvez à tout moment de votre vie souffrir de règles douloureuses.

Notre premier réflexe pour les soulager ? Un traitement médicamenteux. Pourtant, avant d’en passer par là, il serait bon d’essayer quelques solutions naturelles qui ont déjà fait leurs preuves.

Nous avons testé pour vous plusieurs astuces de grand-mère et avons retenu les 3 remèdes les plus efficaces contre la douleur des règles et la douleur prémenstruelle !

Règles douloureuses : les comprendre pour mieux les traiter

Chaque mois c’est la même histoire et à chaque fois, on se demande ce qu’on a fait pour mériter ça ! La réponse est simple : rien. Eh oui les filles, les règles c’est physiologique et malgré les douleurs qui pourraient faire penser le contraire, les règles sont positives ! C’est le signe que votre corps fonctionne très bien puisque l’utérus élimine la muqueuse utérine (endomètre) fabriquée en amont afin de recevoir un œuf (ovule fécondé par un spermatozoïde). S’il n’y a pas de fécondation, le corps se décharge donc de cet endomètre en provoquant un écoulement par le vagin, c’est ce qu’on appelle les menstruations !

Pour en savoir plus sur le cycle menstruel : 28 Jours, film documentaire écrit et réalisé par Angèle Marrey

Alors oui, on vous l’accorde, un saignement du vagin ce n’est pas ce qu’il y a de plus fun. En cette période, votre corps est en travaux, et il est vrai que quand le corps se met au travail, il y va à fond. C’est pourquoi pendant ces quelques jours, on ressent toutes sortes de symptômes émotionnels et physiques (maux de ventre, gonflement, ballonnement).

regles-douloureuses-giphy

Heureusement, il existe de nombreuses solutions à mettre en place pour mieux vivre ses règles et minimiser les douleurs. Comme par exemple adapter son alimentation, s’hydrater, se reposer, choisir une protection hygiénique confortable comme la culotte de règles, ou encore s’accorder un moment de détente (massage, réflexologie, yoga, sophrologie).

Mais si vous voulez une solution naturelle, efficace et rapide, alors suivez le guide !

Attention, si vos règles sont très abondantes et que vous vous tordez de douleurs, nous vous conseillons de consulter un gynécologue.

Comment soulager naturellement les règles douloureuses ?

1. Les plantes pour calmer les règles douloureuses

regles-douloureuses-plantes-miti-unsplash
Crédit image : Miti – Unsplash

 

Quand on dit que la nature est bien faite ! Depuis des lustres, les plantes sont utilisées pour leurs bienfaits sur notre organisme. Et des plantes, il en existe énormément. On vous a donc sélectionné 3 plantes eco-friendly (cultivées en France) à utiliser dans une infusion pour règles douloureuses !

Attention, la plupart de ces plantes sont déconseillées aux enfants, aux femmes enceintes, allaitantes et souffrant d’hyperoestrogénie et de cancers hormono-dépendants (cancer du sein, ou de l’utérus). Nous vous conseillons de bien lire les contre-indications avant de les consommer.

Les feuilles de framboisier, la plante antispasmodique

Le framboisier est un arbuste fruitier de la famille des Rosacées originaire d’Europe occidentale.

Ces feuilles de framboisier contiennent des flavonoïdes et de la fragine aux propriétés antispasmodique et tonique. Elles sont donc idéales pour lutter contre les crampes et les spasmes dus à la contraction de l’utérus pendant les règles.

Préparez votre infusion avec 1 à 2 cuillères à café de feuilles séchées de framboisier dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. A consommer 3 fois par jour avant et pendant les règles.

La sauge officinale, la plante anti-inflammatoire

Plante médicinale herbacée vivace de la famille des Lamiacées, la sauge officinale est très présente dans le bassin méditerranéen.

La sauge contient une quantité importante de phytoestrogènes et est réputée pour être anti-inflammatoire et antispasmodique. Elle va donc soulager naturellement la dysménorrhée et réguler les cycles menstruels irréguliers.

Vous pouvez faire infuser 1 cuillère à café de feuilles de sauge dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. A consommer 3 fois par jour pendant les règles.

L’achillée millefeuille, la plante relaxante

L’achillée millefeuille est une plante médicinale herbacée vivace de la famille des Astéracées, très répandue en France.

L’achillée millefeuille contient des flavonoïdes et de l’azulène, deux composants réputés pour être antispasmodique, anti-inflammatoire et relaxant. Elle est recommandée pour apaiser les crampes et les maux de ventre.

Faites infuser 1 pincée de sommités fleuries dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. A consommer 3 fois par jour avant le début et pendant les premiers jours des règles.

N’oubliez pas de choisir vos feuilles de framboisier, sauge officinale et achillée millefeuille d’origine biologique pour faire encore plus de bien à votre santé et à la planète !

2. Les huiles essentielles pour apaiser les règles douloureuses

regles-douloureuses-huiles-essentielles-christin-hume-unsplash
Crédit image : Christin Hume – Unsplash

 

Connaissez-vous la phytothérapie ? Cette alternative à la médecine traditionnelle se base sur l’utilisation d’extraits de plante comme les huiles essentielles.

Utilisées seules ou en synergie, elles permettent de soigner de nombreux maux comme les règles douloureuses. Comment les utiliser ? Le massage du bas-ventre plusieurs fois par jour reste le moyen le plus efficace. Encore plus si le massage est fait par votre partenaire (enfin c’est ce que vous pouvez prétendre pour vous faire chouchouter) !

Pour préparer votre huile de massage anti-douleurs, ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles dans de l’huile végétale comme l’huile de bourrache (1 goutte d’HE pour 4ml d’HV), réputée pour réguler la production d’hormones et donc lutter contre les douleurs prémenstruelles.

Contre-indications ? Déconseillées aux enfants, aux femmes enceintes, allaitantes et souffrant de maladie hormono-dépendante, mastose ou fibrome.

Les huiles essentielles sont à prendre avec précaution, nous vous conseillons de vous renseigner au préalable sur leur dosage et les autres contre-indications propres à chaque extrait de plante.

L’huile essentielle d’estragon

Si l’on ne devait retenir qu’une seule huile essentielle pour lutter contre les règles douloureuses, ce serait sans aucun doute l’huile essentielle d’estragon, puissant remède antispasmodique et anti-inflammatoire.

Le méthylchavicol présent à hauteur de 65% à 86% dans l’huile essentielle d’estragon, en fait le remède antispasmodique le plus puissant pour lutter efficacement et rapidement contre les douleurs. L’huile essentielle d’estragon est également réputée pour être préventive, puisqu’elle limiterait la répétition des douleurs lors des futures menstruations.

L’huile essentielle de sauge sclarée

L’huile essentielle de sauge sclarée est recommandée en période de règles pour ses propriétés oestrogen-like, antispasmodiques et calmantes.

Le sclaréol présent dans l’huile essentielle de sauge sclarée va imiter l’action des œstrogènes naturellement présents dans l’organisme tandis que le linalol et l’acétate de linalyle vont venir minimiser les contractions utérines et diminuer les angoisses et le stress que l’on peut ressentir pendant les menstruations.

L’huile essentielle de basilic

L’huile essentielle de basilic est, comme ses deux acolytes, connue pour ses propriétés antispasmodiques. Elle est donc recommandée pour traiter la dysménorrhée.

C’est grâce à sa forte concentration en méthylchavicol que l’huile essentielle de basilic est efficace contre les spasmes. Cette molécule va agir sur les muscles utérins mais aussi sur le système nerveux pour réduire les douleurs dues aux contractions.

N’oubliez pas d’opter pour des huiles essentielles d’origine biologique pour préserver votre santé et celle de la planète !

3. La bouillotte pour soulager les règles douloureuses

Bouillotte règles douloureuses

 

BIG révélation, nos grands-mères avaient tout bon avec leur bouillotte !

Eh oui, il n’y a pas plus simple que la bonne vieille bouillotte pour soulager les douleurs de règles. La chaleur de la bouillotte diffusée directement sur le bas-ventre va dilater les vaisseaux sanguins, ce qui aura pour effet d’augmenter l’apport en oxygène et donc de détendre les muscles de l’utérus pour diminuer les douleurs liées aux crampes.

Comment la choisir ?

Les bouillottes naturelles sèches contenant des graines de noyaux de cerise, blé, colza, etc. conservent la chaleur entre 20 et 40 minutes. Elles sont donc parfaites pour atténuer une douleur imprévisible car il ne faut que 2 minutes pour les réchauffer au micro-onde.

Les bouillottes à eau sont les plus performantes en conservant la chaleur pendant plusieurs heures. Malheureusement, elles sont souvent en PVC ou en caoutchouc et il est nécessaire de faire chauffer de l’eau au préalable. L’eau de la bouillotte doit être frémissante et ne pas dépasser les deux tiers de celle-ci pour qu’elle puisse s’adapter parfaitement à votre corps.

Alors, quelle bouillotte choisir ? Vous pouvez évidemment faire votre choix en fonction de la durée de diffusion de la chaleur. Mais comme vous vous en doutez, les bouillottes naturelles sont à privilégier !

wonderwoman-fight-period

Prête pour combattre les douleurs de vos prochaines règles ?
Enfilez votre cape de super-héroïne et mettez-les KO !

Article rédigé par Justine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
×
×

Panier